Accueil PCA » Médiathèque » Actualité »
21 juin 2013

22/06/13_DNA_ Athlétisme Championnats d’Europe par équipes, ce week-end à Gateshead (Angleterre)


L’anecdote en dit long sur son fracassant retour aux affaires : Céline Distel-Bonnet (26 ans) a caressé, un petit moment, le rêve d’une sélection en individuel pour les championnats d’Europe par équipes, programmés ce week-end à Gateshead.

Le fol espoir est né le 3 juin, lorsque la sprinteuse du Pays de Colmar Athlétisme a bouclé son 100 m en 11’’49, du côté de Montreuil. Dans le même temps, sa principale concurrente aux bilans, Véronique Mang, se blessait gravement.

« J’attendais cette sélection avec impatience »

Dix jours durant, la native de Strasbourg est restée la meilleure Française en activité sur sa distance favorite. Avant qu’une certaine Myriam Soumaré (11’’38) ne vienne rappeler qui était la patronne, le 13 juin au meeting d’Oslo...

Privée de maillot bleu l’an dernier, Céline Distel-Bonnet sait néanmoins d’où elle est partie, en cette année 2013 synonyme de renouveau. Aussi, le simple fait d’être appelée, en ce début de semaine pour représenter la nation, l’a comblée. Elle disputera demain, dans le nord-est de l’Angleterre, ses deuxièmes championnats d’Europe par équipes.

« J’attendais cette sélection avec impatience, sourit-elle. Je m’entraîne toute seule, sans groupe autour de moi, et ce n’est pas toujours évident de se motiver. Je suis heureuse de voir que le travail paye. »

« Il faudra que l’on soit quatre à aller très vite »

À moins d’un cataclysme, l’Alsacienne sera titularisée, ce samedi après-midi (17h24), au sein du relais 4x100 m.

Son statut de deuxième sprinteuse tricolore la plus rapide de la saison estivale lui épargnera, a priori, le statut de remplaçante. « Cette équipe est totalement nouvelle, confie-t-elle. Il est assez difficile de nourrir une ambition particulière. Évidemment, nous n’affrontons pas les États-Unis ou la Jamaïque. Mais les Allemandes, les Ukrainiennes et les Russes, par exemple, sont souvent bien placées. Quant aux Anglaises, elles restent fortes, même si elles n’ont pas toujours été au top. »

Et d’insister : « Si on veut espérer quelque chose, il faudra que l’on soit quatre à aller très vite. »

Céline Distel-Bonnet espère que cette petite escapade de l’autre côté de la Manche - deux ans après avoir honoré sa première participation aux championnats d’Europe par équipes - ne marquera que le début de sa résurrection au niveau international.

Les Mondiaux, du 10 au 18 août à Moscou ? « J’y crois et je m’entraîne pour, répond-elle. Je sais que les minima (11’’28) sont très durs à obtenir en individuel, mais ça reste possible. Il faut simplement que je trouve des courses intéressantes, avec de la concurrence et de bonnes conditions. Sans ça, je ne ferai pas de chrono. »

La sprinteuse du PCA est plus que jamais déterminée à faire parler d’elle cet été...

Au contact des basketteurs de la SIG

Céline Distel-Bonnet confie avoir été « sollicitée » pour participer, sous le maillot bleu, aux Jeux Méditerranéens prévus du 26 au 29 juin à Mersin, en Turquie. Mais contrairement à la sauteuse strasbourgeoise Mélanie Melfort (hauteur, S2A) - également attendue ce week-end à Gateshead (voir DNA de dimanche dernier) -, la sprinteuse du PCA n’enchaînera pas deux compétitions internationales en moins d’une semaine. « Je passe un diplôme universitaire sur la nutrition du sportif », explique l’Alsacienne, qui est intervenue cette année en tant que diététicienne auprès des basketteurs de la SIG.

« J’ai donné quelques conseils aux pensionnaires du centre de formation, mais aussi aux professionnels, raconte-t-elle. Je rencontrais chacun en fonction de son emploi du temps. C’était hyper enrichissant. J’attends de savoir si on fera appel à moi la saison prochaine. Je pense que c’est une question de budget. Les coachs, dont Vincent Collet qui est quand même une référence, sont très motivés. »

En attendant de connaître la réponse, Céline Distel-Bonnet se satisfera amplement de son programme actuel. Deux meetings estampillés LNA (Ligue nationale d’athlétisme) - « Reims le 28 juin et peut-être Nancy le 2 juillet » - devraient lui permettre de se jauger, avant les championnats de France Élite, programmés du 12 au 14 juillet au stade Charléty à Paris.

Documents associés
A l'affiche du PCA
14 août 2017
Les inscriptions sont ouvertes !...
27 juillet 2017 - ESR Colmar AC
... pour les catégories EA, PO et BE...
20 juillet 2017
Salle, piste, hors stade, cross, trail et montagne...
21 juin 2017
********LES GAGNANTS DE LA TOMBOLA********...
Albums photos
Partenaires

Région Grand Est

Conseil Départemental du Haut-Rhin

Caisse d'épargne d'Alsace

Ville de Colmar

Fédération Française d'Athlétisme

Ligue d'Athlétisme Région Grand Est

Comité Départemental dâ€â„¢Athlétisme du Haut-Rhin

booa constructeur archi-design