Accueil PCA » Médiathèque » Actualité »
2 février 2014

DNA_Romain Siry, l’impertinent


Sur son bureau, un panonceau annonce la couleur : « Rue des cons ». Celui qui est encore maire de Pfaffenheim pour deux mois utilise volontiers ce terme pour se qualifier, alors que ceux qui le connaissent évoquent son dynamisme, sa modestie, sa générosité.

Lorsqu’on lui demande ce qu’il retient des dix-huit années qui viennent de s’écouler, Romain Siry n’évoque pas la visite à Pfaffenheim de Jean-Pierre Chevènement en 2001, ni les nombreuses inaugurations qui ont attiré les officiels de tous bords. « Je suis heureux de ce que j’ai vécu au sein du conseil municipal, résume-t-il sobrement. On s’est bien amusé, on a bâti, on a aménagé. Ce n’est pas ma fierté, précise-t-il d’emblée, c’est celle des trois conseils municipaux. »

« Je suis heureux que les associations se soient approprié la salle multifonctions »

Tout au plus évoque-t-il la construction du lotissement Nord (« Un gros travail de l’adjoint Aimé Lichtenberger »), la première fleur décrochée l’an dernier pour la commune et la construction de la salle multifonctions : « Quand on m’a cherché en 1989, j’étais issu du milieu associatif, se souvient-il. Nous n’avions qu’un vieux “Mille clubs” dont le toit prenait l’eau. Et je voulais une salle pour les jeunes. Cela ne s’est pas réalisé pendant six ans, puis on a réussi à faire cette salle pour la mettre au service des associations. On a explosé leur activité. Je suis heureux qu’elles se soient approprié ce lieu, c’était le début d’une nouvelle dynamique pour le village. »

Restauration de l’école, construction de la Ruchette, des ateliers municipaux…

La jeunesse, une préoccupation constante pour cet ancien directeur d’école, élevé au grade de chevalier des Palmes académiques en 2002. Originaire de Soultzbach-les-Bains où il est né le 20 janvier 1948, Romain Siry a passé son enfance à Rouffach avant d’intégrer l’école normale de Colmar. Sa première affectation l’a mené à Gundolsheim en 1970, où il est resté jusqu’en 1981. Après une année transitoire à Rouffach, il a pris la direction de l’école primaire de Pfaffenheim. Avec toujours la même volonté, faire sortir les élèves des murs de l’école.

C’est d’ailleurs à l’occasion d’un voyage scolaire qu’il a rencontré pour la première fois Jean Ferrat, son maître à penser, à qui il ressemble tant finalement. Même moustache, même goût pour la poésie, même volonté que les choses changent. Loin d’affectionner les beaux discours, Romain Siry préfère agir. D’où la restauration intégrale de l’école avec introduction de l’outil informatique, la construction du périscolaire La Ruchette, « qui est toujours resté associatif, et qui accueille 60 enfants ». Avec à la tête de la structure « des directrices de talent ». Cette réalisation a retardé celle des ateliers municipaux, qui ont finalement vu le jour en 2012, dans le bâtiment qui comprend aussi la caserne des pompiers et un local pour les footballeurs. « Le but était aussi de libérer de la place au centre du village, précise-t-il. Que va en faire la nouvelle équipe, on ne le sait pas encore, l’Adauhr étudie la question. »

« A chaque décès, c’est une partie de moi-même qui s’en va »

Des mauvais souvenirs il y en a, bien sûr, en particulier l’année 2010, une année terrible. « Nous avons eu le décès des frères Schuller qui étaient au conseil municipal des jeunes et chez les pompiers, la même année que Jean Ferrat, se souvient-il. Ce soir-là, j’ai pris pas mal de gens dans mes bras. Ainsi que le décès de Michel Meistermann, du jeune Vuillemin qui était au foot à Rouffach… A chaque fois, c’est une part de moi-même qui s’en va. »

Sa fonction d’élu, Romain Siry l’a trouvée « enrichissante, on apprend à connaître la nature humaine. On devient assistant social… Entre le maire et les habitants, une proximité s’installe. » Surtout quand, comme lui, on n’hésite pas à retrousser ses manches pour planter une haie bocagère ou restaurer les murets de la chapelle Saint-Léonard.

Bermuda l’été, bonnet (rouge) l’hiver, le bouillonnant président de la société d’histoire du canton de Rouffach et du CCA athlétisme fait aussi le guide, l’été, et encadre les gamins pendant les nouvelles activités péri-éducatives de Rouffach. Des activités qu’il ne compte pas arrêter en si bon chemin. « Je m’occuperai aussi des archives du village, pour compléter le livre sur Pfaffenheim, perle du Haut-Mundat. Il reste 57 cartons à trier, entreposés à Colmar. Comme ça, si quelqu’un veut reprendre ça un jour, une partie du boulot aura déjà été faite. »

Les trois adjoints repartent

A l’en croire, la décision de raccrocher s’est imposée d’elle-même : « Trois mandats, ça suffit ! J’ai fait une génération, il n’est jamais bon pour un village de s’identifier à une personne. J’ai toujours entendu qu’il fallait laisser sa place à un moment donné. » Quant à ses projets… « Ils ont été abondés, réfléchis. L’équipe suivante les fera, ou ne les fera pas. » Ses trois adjoints, André Specker, Christophe Rieflé et Jean-Michel Strasbach, en seraient encore au stade des discussions pour savoir qui va prendre la tête de liste. « Je ne m’en mêle pas, commente Romain Siry. Une fois qu’on est sorti, il faut tourner la page. » Pour l’heure, celui qui ne se considère déjà plus comme maire « aura l’esprit plus dégagé pour s’occuper de ses petits-enfants, écrire un livre, partir de temps en temps en voyage… » Première destination, Grenade, citée dans le poème “Le Fou d’Elsa” par son autre idole, Aragon.

Documents associés
A l'affiche du PCA
15 septembre 2017
Salle, piste, hors stade, cross, trail et montagne...
14 septembre 2017 - ESR Colmar AC
Les inscriptions sont ouvertes !...
7 septembre 2017 - ESR Colmar AC
Oyé oyé, tu veux te remettre en forme, alors viens rejoindre le "GROUPE RUNNING" qui reprend son (...)...
21 juin 2017
********LES GAGNANTS DE LA TOMBOLA********...
Albums photos
Partenaires

Région Grand Est

Conseil Départemental du Haut-Rhin

Caisse d'épargne d'Alsace

Ville de Colmar

Fédération Française d'Athlétisme

Ligue d'Athlétisme Région Grand Est

Comité Départemental dâ€â„¢Athlétisme du Haut-Rhin

booa constructeur archi-design