Accueil PCA » Médiathèque » Actualité »
26 mai 2014

25/05/14_Chpt 68 MI/CA/JU/ES/SE à Mulhouse



La mine renfrognée,
 Romain Katchavenda vient de lancer son dernier javelot : 58,90 m. Il prend ainsi la deuxième place du classement, la première officiellement puisque son partenaire de pôle est le... Bas-Rhinois Jérémy Nicollin, qui réalise, lui, un jet à 69,52 m.

« C’est simple. Quand je suis trop près, je mords mais le javelot va loin. Et quand je suis enfin bien réglé, je n’ai plus de jus », lance le Colmarien.

L’athlète fait référence à ces 63,60 m. Une performance qui ne compte pas, puisque Katchaenda a mordu. « Pour l’instant, avec un tel score, je ne suis nulle part, ni en Élite, ni en N2. Il n’y a plus qu’à retourner s’entraîner et à se bouger ! J’ai une semaine encore jusqu’au prochain concours », glisse-t-il.

Un mois pour une place en Élite

Des concours qui vont s’enchaîner tous les quatre à sept jours jusqu’à fin juin. Même si hier après-midi, Romain Katchavenda ne se montrait pas très optimiste, son coach, lui, a toujours la même ambition pour son poulain. Une place en Élite.

« Il a un peu de chemin à faire mais je veux qu’il se qualifie pour les championnats de France Élite », explique Jacques Danail, son entraîneur, responsable du javelot au niveau national. « J’ai pour principe de fixer des objectifs réalistes. Je sais que je ne l’enverrai pas aux Jeux dans deux ans, mais il a sa place parmi les douze meilleurs français. »

« Avec de l’entrain, de la patience et de la confiance, il peut aller jusqu’à 70 m, ajoute le technicien. On a pris un peu de retard. Romain n’a pas eu de chance en début d’année. Il s’est fait renverser par une voiture en décembre, et un mois et demi après, il était victime d’une fracture du petit orteil. Il lui reste désormais un mois pour réaliser une performance entre 65 et 68 m. »

Et arriver à une telle performance passe forcément par des compétitions pour se tester, comme ce championnat départemental. Une compétition dans laquelle le coach jauge la technique d’abord, puis la motivation et la technique sur les derniers jets.

« Le javelot est une discipline qui nécessite de la finesse. Le travail est souvent long pour trouver ses marques et optimiser son geste. Il faut se montrer patient, que ce soit du côté de l’athlète mais aussi du côté du coach. Après, il suffit d’un jet… »

Un jet quasi-parfait qui n’est malheureusement pas arrivé hier après-midi à Mulhouse.


Documents associés
A l'affiche du PCA
3 octobre 2018
Salle, piste, hors stade, cross, trail et montagne...
21 mars 2018
et besoin de bénévoles pour la réussite de l’équipe !...
3 février 2018
Remises des récompenses lors de l’AG...
Albums photos
Partenaires

Endurance Shop

Région Grand Est

Conseil Départemental du Haut-Rhin

Caisse d'épargne d'Alsace

Ville de Colmar

Fédération Française d'Athlétisme

Ligue d'Athlétisme Région Grand Est

Comité Départemental dâ€â„¢Athlétisme du Haut-Rhin

booa constructeur archi-design