Accueil PCA » Médiathèque » Actualité »
19 juin 2014

22/06/14_DNA_4es foulées de la Ligue, dimanche au Parc Expo


DNA : quel est l’impact de la pratique sportive – ou son absence – sur le déclenchement d’un cancer ?

Dr Bruno Audhuy : L’activité physique intervient dans toutes les étapes de la maladie. Grâce à elle, on peut réduire de manière très significative le risque de cancer. Ou si vous préférez, ne pas pratiquer expose à un risque plus élevé.

De quelle manière ?

La caractéristique de notre époque est la malnutrition. Une mauvaise alimentation entraîne une surcharge pondérale. Le risque de cancer s’accroît avec une alimentation trop riche en graisses, en sucres, en sel. Ce n’est pas un hasard si les cancers les plus fréquents touchent le sein, le colon, la prostate.

Comment réduire le risque d’apparition de la maladie ?

Grâce à une alimentation équilibrée et une activité physique. Et ça dépasse la question du cancer. Prenons l’arthrose par exemple, pendant longtemps, on a pensé que le surpoids agissait uniquement de manière mécanique, entraînant les douleurs. Il n’y a pas que ça. Dans le cas d’une personne en surpoids, les cellules gorgées de graisse, souvent animale, secrètent des substances qui vont agir sur les cellules anormales, des facteurs de croissance, qui les stimulent.

Ces facteurs métaboliques existent aussi dans le développement du cancer. L’insuline, secrétée par la consommation de sucres, est également un facteur de croissance des cellules cancéreuses.

Vous évoquiez la malnutrition, la sédentarité est un autre responsable du surpoids…

Les enfants ne vont plus à pied ou à vélo à l’école. Quand font-ils donc encore du sport ? Le corps ne s’y retrouve pas et un corps qui ne bouge pas est un corps qui s’abîme. On est plus fatigué.

Les muscles, les os, le cœur, sont concernés. Même le cerveau fonctionne mieux quand on a une activité physique.

Cette activité, comment la définissez-vous ? Idéalement, que faut-il faire, à quel rythme ?

On la mesure en MET (Metabolic Equivalent of Task), une mesure de l’effort. Marcher 15’avec le chien ne sert à rien. La marche sportive, pendant 1 h, plusieurs fois par semaine, c’est bien. Il faut de l’intensité, de la durée, de la régularité. Et quel que soit l’âge, le poids, c’est bon pour le corps.

Y compris chez les malades du cancer ?

Le traitement peut entraîner une grande fatigue. Les personnes qui ont une activité, évidemment adaptée, supporteront mieux, souffriront moins d’asthénie. Les résultats sont aussi meilleurs.

Pour quelles raisons ?

On ne connaît pas l’explication. Mais les personnes qui gardent une activité sportive après avoir souffert d’un cancer rechutent moins. Elles ont un taux de guérison supérieur de 30 à 50 %. C’est parfois plus efficace que des médicaments !

Une manifestation comme les Foulées de la Ligue a donc presque des vertus thérapeutiques…

Cette année, on devrait dépasser les 4 000 participants, après avoir démarré à 800 pour les premières, puis 1 600 et 3 000 l’an passé. Beaucoup d’associations font leur équipe, comme les donneurs de sang, qui seront 200. Les donneurs d’organe seront présents aussi. C’est une manifestation emblématique de ce que fait la Ligue, elle rassemble, tisse des liens entre malades et proches, réunit les professions de santé. Ca fait du bien aux malades. Le cancer isole, les foulées leur montrent qu’ils font toujours partie de la société, du monde des vivants. Et puis nous en profitons pour faire passer un message de prévention. Dans sa vie, un homme sur trois souffrira d’un cancer et les chiffres montrent que la tendance reste à une hausse régulière.

4es Foulées de la Ligue, dimanche 22 juin, Parc Expo de Colmar. 6 km marche, départ à 9 h 30. 6 km ou 9 km course à pied, départ à 10 h 15 (non-chronométré). Le nombre d’inscriptions est limité à 4 000. Gratuit pour les -15 ans, 10 € pour les 15 ans.

Actus et infos sur le blog www.fdl2014.blogsport.fr.

Documents associés
A l'affiche du PCA
16 avril 2018
Allez, on compte sur tous les athlètes !...
8 avril 2018
Salle, piste, hors stade, cross, trail et montagne...
31 mars 2018 - ESR Colmar AC
Billets en vente ! Allez les jeunes on compte sur vous !...
13 février 2018
Venez représenter votre entreprise par groupe de 4 à 10 personnes et concourir dans 5 (...)...
3 février 2018
Remises des récompenses lors de l’AG...
Albums photos
Partenaires

Région Grand Est

Conseil Départemental du Haut-Rhin

Caisse d'épargne d'Alsace

Ville de Colmar

Fédération Française d'Athlétisme

Ligue d'Athlétisme Région Grand Est

Comité Départemental dâ€â„¢Athlétisme du Haut-Rhin

booa constructeur archi-design