Accueil PCA » Médiathèque » Actualité »
28 juin 2014

29/06/14_L’ALSACE_Justine Stutz à l’assaut des Alpes italiennes


Arco di Trento, charmante bourgade du sud-est des Alpes, est un haut lieu de l’escalade en Italie. C’est donc tout naturellement que la Coupe du monde de courses en montagne cadets y a élu domicile ce dimanche.

C’est dans ce magnifique paysage, escarpé et rocailleux à souhait, à quelques encablures seulement du lac de Garde, que la Haut-Rhinoise Justine Stutz et ses cinq camarades (3 filles, 3 garçons) de l’équipe de France vont tenter de gambader avec le meilleur sens de l’équilibre possible, sur des pentes qui atteindront parfois les 20 %, en montées comme en descentes. Autant dire que l’exercice d’équilibriste proposé à ces jeunes du monde entier sera l’une des clés du succès demain matin (10 h 30).

« Je suis stressée de nature »

Pour la Colmarienne de 17 ans, qui fête ce week-end sa 2e sélection en Bleu, l’occasion est belle d’affirmer ses progrès, après avoir justement étrenné ses galons internationaux l’an dernier, lors de cette même Coupe du monde jeunes de courses en montagne, à Gap, avec à la clé une 21e place individuelle et un 6e rang par équipes.

« L’objectif est d’abord de faire mieux que ces deux classements, indique sobrement l’athlète du Pays de Colmar Athlétisme, qui a décroché son billet pour Arco di Trento le 25 mai dernier, lors des championnats de France de la spécialité au Chambon Feugerolles (Rhône-Alpes). Individuellement, j’ai un peu de mal à me situer (Ndlr : 17 pays sont engagés), mais avec Elsa Racasan et Salomé Baudoin (les deux autres sélectionnées françaises) , je pense qu’il y a quelque chose à faire collectivement. Depuis le début de la saison, j’ai orienté toute ma préparation pour faire de la montagne. J’espère être prête. Le fait d’avoir déjà vécu une épreuve de ce niveau fait que c’est moins stressant, même si je suis stressée de nature… »

L’élève en 1re S du lycée Blaise Pascal à Colmar a d’autant plus de raison de l’être qu’à son retour d’Italie, lundi, elle devra une dernière fois se plonger dans ses fiches de révision avant de passer le lendemain l’oral du bac français.

En attendant, elle tentera de prendre une bonne bouffée d’oxygène sur les 3 870 mètres de parcours qui la mèneront demain matin au magnifique Château d’Arco, qui domine toute la vallée. Rien de tel avant un examen, non ?

Documents associés
A l'affiche du PCA
25 avril 2018
Allez, on compte sur tous les athlètes !...
25 avril 2018 - ESR Colmar AC
Billets en vente ! Allez les jeunes on compte sur vous !...
8 avril 2018
Salle, piste, hors stade, cross, trail et montagne...
21 mars 2018
et besoin de bénévoles pour la réussite de l’équipe !...
13 février 2018
Venez représenter votre entreprise par groupe de 4 à 10 personnes et concourir dans 5 (...)...
Albums photos
Partenaires

Région Grand Est

Conseil Départemental du Haut-Rhin

Caisse d'épargne d'Alsace

Ville de Colmar

Fédération Française d'Athlétisme

Ligue d'Athlétisme Région Grand Est

Comité Départemental dâ€â„¢Athlétisme du Haut-Rhin

booa constructeur archi-design