Accueil PCA » Médiathèque » Actualité »
18 septembre 2014

DNA_MOUHCINE OUAHMAN DÉMARRE SA SAISON À HÉGENHEIM SAMEDI (17H)


« Je suis Français maintenant ! » Il est tout content, Mouhcine Ouahman, débarqué du Maroc une paire d’années en arrière et qui, aujourd’hui, vient d’être déclaré citoyen français.

C’est une signature sur un papier qui lui tenait à cœur. « J’habite ici depuis cinq ans. Je suis maintenant plus Français que Marocain, même si je garde mes racines. La France est devenue mon pays. »

À ses yeux, il y a là une marque de confiance, le signe qu’on l’aime bien, le symbole d’être accepté. Et puis il peut pratiquer son sport, l’athlétisme, sans traîner l’étiquette “étranger”.

« J’aurais pu être champion de France (indoor) en 2011 si j’avais été Français. Dans les classements, je ne compte pas et, des fois, ça me fait bizarre. » Au départ d’un championnat, c’est comme s’il était juste sparring-partner.

Aux derniers nationaux suisses (couverts, là aussi), il termine premier, mais ne reçoit (forcément) pas le titre de champion de Suisse.

Sur ce 800m, les autres lui glissent à l’arrivée qu’ils l’avaient suivi, parce que sa foulée était synonyme de sacre. Il s’est alors senti plus lièvre que vraiment coureur.

« Je veux disputer les Championnats d’Europe »

Le compliment sur ses qualités athlétiques lui a fait plaisir, mais il s’est senti mis de côté sur cet open.

« On ne dira plus que je prends la place de quelqu’un au fil des tours. J’habite ici, je pratique ici, je suis Français. »

Être Français, c’est également s’ouvrir des rêves en Bleu. Avec cette équipe de France qui, cet été, l’a emballé.

« Franchement, c’est fabuleux ce qu’il s’est passé aux Championnats d’Europe (à Zurich). Ça donne envie de les rejoindre, d’en faire partie. »

Il ne s’y sentirait pas perdu, il y a « son pote », Sofiane Selmouni. Les deux pourraient faire la paire sur le 800m, ils rentrent désormais en concurrence. « Lui, c’est comme mon frère, mais pas quand le départ est donné… »

Avec son record à 1’48’’74, qui date de juin (réalisé le 28 à Jona, en Suisse), il pointe au 20e rang national sur la distance. « Si je peux gagner une seconde, pourquoi pas ? »

En tout cas, le Ludovicien (il s’y entraîne) qui porte les couleurs de Colmar (il y est licencié) y croit. Et c’est l’objectif qui va l’habiter toute cette saison. « Je veux faire partie des trois meilleurs et disputer les Championnats d’Europe indoor, ceux de 2015 (mars) à Prague.

« Si je n’ai pas de blessure (il en a eu quelques-unes, ces derniers ans) , et maintenant que je n’ai plus de cours, j’espère bien réussir à y arriver. »

Là, il revient tout juste de vacances, passées au Maroc, il se sent libre de s’entraîner à sa guise et tout son soûl. « Les derniers temps, c’était chaud, j’allais à l’école et je courrais. » Depuis, il a décroché le diplôme voulu, le voilà éducateur sportif.

« J’ai travaillé pendant un an à la mairie de Saint-Louis et ça m’a plu. Moi qui suis timide, ça m’a surpris, mais les enfants des écoles m’écoutaient.

« Ils me posaient même des questions. Avec mon statut d’athlète, je devais les impressionner… », sourit-il.

« Je pratique le sport depuis tout jeune, je ne me vois pas faire autre chose. Je veux y travailler, ce serait l’idéal. Sinon, je ne vois pas ce que j’aimerais faire d’autre. »

Pour le moment, tant qu’il peut courir, s’entraîner au Stade de la Frontière, il est heureux. « Cette saison, je reviens avec beaucoup d’objectifs, et ils sont nouveaux. Je croise les doigts pour ne plus être gêné par les blessures. »

Samedi, sans trop forcer l’allure non plus, il prendra le départ de la Course des kaesnapper. Un 1,5km qui ne lui amène pas grand-chose sur le plan athlétique, mais qui lui fait plaisir.

« J’ai pris quelques kilos cet été (trois !) , j’y vais pour un footing un peu rapide. Sauf s’il y a quelqu’un pour me faire souffrir, sinon je n’aurai pas à forcer l’allure je pense.

« Mais j’y serai, parce que ce sont mes terrains d’entraînement, parce que j’y ai gagné l’année dernière… »

Course des kaesnapper, samedi (17h) à Hégenheim, pour 11,5km.

Documents associés
A l'affiche du PCA
13 juillet 2018
Belle délégation au départ pour le PCA...
2 juillet 2018
26 juin 2018
jusqu’à - 50 % jusqu’au 27 juin 2018 sur présentation de votre licence...
13 juin 2018
Salle, piste, hors stade, cross, trail et montagne...
11 juin 2018
du samedi 9 juin 2018...
Albums photos
Partenaires

Endurance Shop

Région Grand Est

Conseil Départemental du Haut-Rhin

Caisse d'épargne d'Alsace

Ville de Colmar

Fédération Française d'Athlétisme

Ligue d'Athlétisme Région Grand Est

Comité Départemental dâ€â„¢Athlétisme du Haut-Rhin

booa constructeur archi-design