Accueil PCA » Médiathèque » Actualité »
7 juin 2015

06/05/15_ L’ALSACE_Jérôme Haeffler, le retour


Engagé aux championnats du Haut-Rhin hier, sous le soleil brûlant du stade de la Frontière à Saint-Louis, le Guebwillerois Jérôme Haeffler a signé son retour au plus haut niveau, deux ans après sa double rupture du tendon d’Achille, en lançant son javelot à 71,09 m. Il s’agit de la 2emeilleure marque française de la saison derrière Killian Durechou (72,48 m), qui assure le sociétaire du Pays de Colmar Athlé d’une place aux championnats de France Elite (10-12 juillet à Villeneuve-d’Ascq). Un tel jet y serait d’ailleurs synonyme quasi à coup sûr de podium.

L’œil pétillant, le menton haut et le sourire espiègle, Jérôme Haeffler l’a dit le plus naturellement du monde : « Bon, maintenant, y’a plus qu’à claquer un petit 70 m ».

Le Guebwillerois de 33 ans venait de prendre la tête du concours de javelot des championnats du Haut-Rhin, samedi, dans le cagnard (34 °C) du stade de la Frontière à Saint-Louis, avec un 5eessai mesuré à 69,09 m. Une marque qui suffisait déjà largement à son bonheur, lui qui était en train de vivre - de loin - son meilleur concours depuis deux ans et sa double rupture du tendon d’Achille gauche.

Et c’est sans doute ce sentiment du devoir accompli, le bonheur qui se lisait déjà sur la plupart des visages autour de lui, aussi, qui lui ont permis ensuite d’envoyer son engin à 71,06 m à son dernier essai. Une performance qui le place en 2e position au bilan national 2015 de sa discipline, lui ouvre à coup sûr les portes des prochains championnats de France Elite (10-12 juillet à Villeneuve-d’Ascq) et, surtout, le replonge - alors que plus personne ou presque n’y croyait - dans le grand bain du haut niveau. Rafraîchissant.

« Il y a eu comme un déclic lors des interclubs (Ndlr : le 10 mai), explique le tout jeune papa, qui n’avait plus lancé au-delà de 70 m depuis… le 20 avril 2013 (72,64 m à Saint-Denis de la Réunion). Jusque-là, c’est bien simple, je ne courrais pas lors de mes courses d’élan. Je n’avais pas confiance en mon pied. Là, je retrouve la fluidité habituelle dans ma course et le reste suit. Le bras, il a toujours été là. »

« Je sais que je peux mieux faire »

Heureux comme un gosse et fier comme Artaban - à juste titre -, son coach Jacques Danail, présent samedi à Saint-Louis avec son groupe du Pôle espoirs de Strasbourg, n’a eu de cesse de l’encourager tout au long du concours, sentant que la renaissance de son poulain était pour ce week-end. « Maintenant, je me sens libéré, confirme Jérôme Haeffler, champion de France Elite en 2010. J’étais tellement frustré de lancer à 63 m à tous les concours depuis des mois et des mois, on ne se rend pas compte. Ce n’était plus possible. Là, le travail paie enfin. Ça fait du bien, même si je sais que je peux mieux faire. »

Il aura l’occasion de le prouver dès vendredi au meeting national de Colmar, devant son public du stade de l’Europe. Précisément là où son tendon d’Achille a lâché une première fois en juin 2013. « Ce n’est pas une pression pour moi, au contraire, c’est une motivation, affirme le lanceur du PCA. Mais je voulais y effectuer un retour discret, c’est raté… (rires). »

Les résultats des championnats du Haut-Rhin CA à SE ---> ICI

Documents associés
A l'affiche du PCA
13 juillet 2018
Belle délégation au départ pour le PCA...
2 juillet 2018
26 juin 2018
jusqu’à - 50 % jusqu’au 27 juin 2018 sur présentation de votre licence...
13 juin 2018
Salle, piste, hors stade, cross, trail et montagne...
11 juin 2018
du samedi 9 juin 2018...
Albums photos
Partenaires

Endurance Shop

Région Grand Est

Conseil Départemental du Haut-Rhin

Caisse d'épargne d'Alsace

Ville de Colmar

Fédération Française d'Athlétisme

Ligue d'Athlétisme Région Grand Est

Comité Départemental dâ€â„¢Athlétisme du Haut-Rhin

booa constructeur archi-design