Accueil PCA » Médiathèque » Actualité »
14 septembre 2015

13/09/15_DNA_Marathon de Colmar


La première tentative a été la bonne. Avant de s’élancer, hier matin, sur le marathon de Colmar, Guewen Garcia Noguera n’avait jamais testé la distance (42,195 km). Le gendarme originaire de Paris, arrivé dans la cité de Bartholdi il y a un an à peine, a montré qu’il avait du souffle.

Sous les hourras d’une foule admirative, il a franchi la ligne d’arrivée avec une émotion toute contenue, non sans recevoir quelques confettis au passage.

« Le soleil était dans les cœurs »

« Je vis un très grand moment, confie le champion du jour. Aujourd’hui, il ne faisait pas beau, mais le soleil était dans les cœurs. J’ai préparé cette course pendant trois mois. C’est dur de s’entraîner en période estivale, sous la chaleur. Mais je ne le regrette pas car j’ai appris beaucoup. Et ce monde au bord des routes… On sent qu’on est dans une région qui aime le sport et le dépassement de soi. »

Si tel est le cas, alors Guewen Garcia Noguera est sans doute déjà adopté ! En matière d’abnégation, le militaire se pose là.

Il n’a pas établi un chrono ébouriffant (2h49’46), hier, dans un marathon dépourvu de grosses têtes d’affiche, mais il a fait preuve d’une vraie force mentale, au moment où les jambes devenaient lourdes.

« J’ai terminé dans le dur », confirme ce spécialiste du… 10 km, auteur d’une accélération décisive quelques minutes seulement après avoir avalé l’ascension la plus abrupte du circuit, celle qui mène à Katzenthal. « J’ai attaqué au 30e km, raconte le gendarme. Le parcours est exigeant, avec quelques faux plats montants qui entament le physique, mais je n’ai pas baissé les bras. »

Pour le nouveau licencié du Pays de Colmar Athlétisme, cette victoire sonne comme un encouragement à persévérer. « Je ne suis plus tout jeune, j’ai 36 ans, mais j’ai encore l’espoir de progresser, surtout sur les longues distances », précise-t-il.

« Pas une minute où on ne nous encourageait pas »

Guewen Garcia Noguera ne rencontrera peut-être pas partout la même ferveur qu’à Colmar. En termes d’engouement populaire, le marathon organisé hier dans la préfecture du Haut-Rhin a placé la barre haut, très haut…

Semi-Marathon

La première féminine, Noémie Claeyssens (1h22’01, 6e au scratch), s’est pour sa part avouée « impressionnée » par la ferveur « incroyable » des spectateurs au bord du circuit. « Pourtant, j’en ai fait des courses, sourit la sociétaire du CCA Rouffach. Mais là, vraiment, je tire mon chapeau aux organisateurs. »


Documents associés
A l'affiche du PCA
3 octobre 2018
Salle, piste, hors stade, cross, trail et montagne...
21 mars 2018
et besoin de bénévoles pour la réussite de l’équipe !...
3 février 2018
Remises des récompenses lors de l’AG...
Albums photos
Partenaires

Endurance Shop

Région Grand Est

Conseil Départemental du Haut-Rhin

Caisse d'épargne d'Alsace

Ville de Colmar

Fédération Française d'Athlétisme

Ligue d'Athlétisme Région Grand Est

Comité Départemental dâ€â„¢Athlétisme du Haut-Rhin

booa constructeur archi-design